2ème victime

 

L'accident de Maisières a tué une 2e fois: Tony Valenti est décédé

 

L’accident de Maisières a tué une deuxième fois: le passager grièvement blessé la semaine dernière a succombé vendredi. Il s’agit de Tony Valenti, de Boussu. Il avait 24 ans.

 

Tony Valenti, 24 ans, a suivi son ami Romain Dieu, 19 ans, dans la mort. Samedi, alors qu’on célébrait les funérailles de Romain Dieu, on a appris le décès de Tony Valenti, survenu la veille.

C’est un accident de la route dont les causes et les circonstances ne sont toujours pas parfaitement connues qui a coûté la vie aux deux jeunes Borains.

Le week-end dernier, dans la nuit de samedi à dimanche, un terrible accident de voiture se produisait rue Grande à Maisières, c’est-à-dire sur la route qui relie Maisières à Casteau.

Deux voitures qui roulaient dans la même direction, une Mercedes et une VW, se sont heurtées. Les occupants de la Mercedes en sont sortis quasi indemnes mais la VW a été littéralement broyée en allant s’écraser sur un pylône de la berme centrale. A son bord, deux jeunes gens qui venaient de passer la soirée en boîte.

Le conducteur, Romain Dieu, de Wasmes, a été tué sur le coup. Il venait de fêter son dix-neuvième anniversaire. Son passager avait été très gravement blessé. Hospitalisé dans la région, puis transféré à l’hôpital de Namur, il a lutté contre la mort pendant six jours.

Il est décédé vendredi.

Tony Valenti "allait avoir 25 ans le 19 août prochain", nous dit un de ses amis d’enfance, qui souhaite rendre à Tony un hommage anonyme. La famille de Tony Valenti est de Boussu-Bois. Mais Tony venait de terminer ses travaux dans sa propre maison, à Boussu, où il allait s’installer. Il faut dire que le bâtiment, c’était son métier.

Le jeune homme était célibataire, il "cherchait la bonne", comme dit cet ami, sans se priver de papillonner en attendant... "Tony, c’était quelqu’un que tout le monde aimait. Chemise ouverte, chaîne en or, Sicilien macho... Avec un coeur énorme!" nous dit-il avec beaucoup d’émotion.

Nous nous joignons à la tristesse de tous ses proches.

Les commentaires sont fermés.