• Perturbations lundi 24 Novembre dans la région de Mons

    DANS LA REGION DE MONS

    Ce mouvement va entraîner des bouleversements à Mons-Borinage. Voici les principaux:

    > Transports en commun: pas la peine de vous rendre à la gare ou d’attendre le bus, il n’y en aura pas. «Les trains ne circuleront pas de dimanche 22h jusqu’au lendemain, même heure», précise Jean-Marc Urbain, secrétaire fédéral de la CSC.

    > Zonings à l’arrêt: Jean-Marc Urbain et Sandra Goret (secrétaire régionale FGTB Mons-Borinage) l’assurent: la plupart des zonings seront bloqués. Cela concerne ceux de Frameries, Cuesmes, Ghlin, Dour, Tertre, Baudour et Quaregnon. À Mons, le parc Initialis sera également paralysé. À ces endroits, des piquets de grève seront visibles, avec parfois des perturbations au niveau du trafic routier.

    > Surfaces commerciales: lundi, «pas la peine» non plus de vous rendre aux Grands Prés, selon les deux syndicats. «Notre but est de bloquer entièrement ce site, dont la galerie. Pour le reste, Cora et Delhaize suivront aussi le mouvement. Cela se passe différemment pour Colruyt qui a souvent tendance à ouvrir. Mais notre but n’est pas de permettre à certaines enseignes de profiter des fermetures de leurs concurrents. Pour les indépendants et les petites enseignes, nous espérons que beaucoup d’entre eux feront grève», détaille Sandra Goret. Cette dernière précise qu’au niveau du piétonnier, le mouvement sera moins important. «Il est compliqué de fermer l’accès au piétonnier, mais nous espérons que beaucoup fermeront», ajoute-t-elle.

    > Enseignement: au niveau des écoles, les syndicats assurent que la mobilisation sera similaire à celle du 6 novembre. Des tracts seront distribués aux parents afin qu’ils laissent leurs enfants à la maison. Dans la plupart des écoles, des solutions devraient toutefois permettre de prendre en charge les enfants présents.

    > Hôpitaux, homes et maisons de soins: le service minimum sera garanti, souligne Jean-Marc Urbain.

    > Administrations communales: là aussi, la plupart seront fermées, tout comme le Forem ou encore le SPF Finances.

    > Hygea: les ecoparcs seront fermés et les collectes prévues ont été supprimées.

    Réunis à Mons mercredi, les syndicats ont rappelé leur mécontentement lié à l’accord conclu au fédéral par le nouveau gouvernement. Accord considéré comme étant «une horreur pour les travailleurs et les familles.» Lundi, le mouvement démarrera à 4h30. Près de 62.000 personnes sont affiliées à la CSC Mons-La-Louvière, environ 43.000 à la FGTB Mons-Borinage.

  • Sud-Presse recrute

    Sudpresse recrute un graphiste de presse -> http://linkd.in/1yP7w02

     

    Sudpresse recrute un graphiste de presse -> http://linkd.in/1yP7w02
  • Nimy : une station thermale en projet

    Nimy: un projet de centre thermal de luxe avec 150 emplois créés

     

    Un important groupe thermal flamand veut s’implanter à Mons, notamment en raison de la proximité de la France. A l’état d’abandon depuis de longues années, le château de la Bruyère à Nimy, à l’angle de la route d’Ath et de la route qui mène à Masnuy-Saint-Pierre, deviendrait une station thermale avec restaurants et même un hôtel. L’investisseur compte engager 150 personnes.

                 

     

    Le magnifique domaine du château de la Bruyère, le long de la route d’Ath à Nimy, appelé à devenir un espace thermal de standing.

    E.G.

    Le magnifique domaine du château de la Bruyère, le long de la route d’Ath à Nimy, appelé à devenir un espace thermal de standing.

    Lire la suite

  • Banquet de l'entente des associations d'anciens combattants et groupements patriotiques de Mons à Casteau

                           Ce Dimanche 9 Novembre 2014, a eu lieu le rituel banquet de l'entente des associations d'anciens combattants et groupements patriotiques de Mons. Ce banquet s'est déroulé au Resort Hotel à Casteau. Plus de 80 personnes étaient présents pour ce traditionnel repas de l'Armistice.

    banquet de l'entente 048.jpg

    Lire la suite

  • Commémoration de l'Armistice du 11 Novembre à Nimy

    Ce 11 Novembre 2014, a eu lieu à Nimy les commémorations de l'Armistice en présence des autorités communales représentées par le Député-échevin Georges-Louis Bouchez, la conseillère provinciale Catherine Hocquet et des représentants de quelques associations patriotiques de Mons.

    11 novembre 2014 006.jpg

    Lire la suite

  • Perturbations demain dans la région de Mons

    Les perturbations dans la région de Mons :

    > Les grosses entreprises structurées sont fortement mobilisées.

    > Le rail roulera "car la solidarité implique de conduire les manifestants à Bruxelles", précise la CSC Mons-La Louvière.

    > Dans l’enseignement : de grosses perturbations prévues. A Mons-Borinage, beaucoup d’enseignants vont en effet se déclarer en grève afin de pouvoir participer à la manifestation. Dans 90% des écoles, au moins un enseignant sera absent pour aller à la manifestation, précise la CSC Mons-La Louvière.

    Pour le secondaire, les plus gros départs sont signalés à Saint Joseph La Louvière, à Soignies au collège Saint Vincent, aux Aumoniers du travail à Boussu, au Sacré Cœur à Mons, à Don Bosco à Quiévrain, aux Ursulines de Mons ou encore à Jemappes, à l’institut Saint Ferdinand.

    Le secondaire communal est également concerné avec l’ICES à Quaregnon.

    Pour le fondamental, citons les écoles communales de Boussu et de Quiévrain, où les perturbations seront très importantes car dans ces établissements, plus d’une vingtaine d’enseignants iront à la manifestation. « Là, les enfants seront accueillis mais pas pour des cours. Ils seront sans doute répartis entre les instituteurs qui ne seront pas à la manif», précise le permanent Bernard de Timmerman. Saint-Joseph à Havré et l’école de Baudour font aussi partie de la liste. Même chose pour les athénées comme Marguerite Bervoets ou le lycée Plisnier.

    Catherine Houdart, échevine de l'enseignement à Mons, précise que les actions prévues plus tard, notamment la grève nationale du 15 décembre, devrait être plus suivie.

    > Au niveau des Tec à Mons-Borinage et Hauts-Pays, beaucoup de chauffeurs vont participer au mouvement. La CSC Mons-La Louvière parle d'une centaine de personnes en grèves qui partiront. Les sorties au matin et après midi seront réduites en peau de chagrin, prévient Eric Dehon de la CSC. Le mouvement va être suivi en masse par les dépôts de Mons, Casteau, Roisin et Eugies.

    > Maisons de repos et de soins: service minimum garanti.

    > Dans les administrations locales et régionales, certains personnes vont sortir aussi. Pour Mons, grosses mobilisations prévues au Forem ou encore au CPAS. Les bureaux de la CSC Mons-La Louvière seront fermés.

    > L'hôpital d'Hornu assurera un service minimum équivalent à celui d'un dimanche. Les consultations et les services médico techniques comme les laboratoires seront suspendus. Services maintenus: Urgence, radiothérapie, dialyse, oncologie-chimiothérapie.

    > HYGEA. A priori, les collectes seront maintenues. En ce qui concerne les parcs à conteneurs; impossible encore de se prononcer.