Perturbations demain dans la région de Mons

Les perturbations dans la région de Mons :

> Les grosses entreprises structurées sont fortement mobilisées.

> Le rail roulera "car la solidarité implique de conduire les manifestants à Bruxelles", précise la CSC Mons-La Louvière.

> Dans l’enseignement : de grosses perturbations prévues. A Mons-Borinage, beaucoup d’enseignants vont en effet se déclarer en grève afin de pouvoir participer à la manifestation. Dans 90% des écoles, au moins un enseignant sera absent pour aller à la manifestation, précise la CSC Mons-La Louvière.

Pour le secondaire, les plus gros départs sont signalés à Saint Joseph La Louvière, à Soignies au collège Saint Vincent, aux Aumoniers du travail à Boussu, au Sacré Cœur à Mons, à Don Bosco à Quiévrain, aux Ursulines de Mons ou encore à Jemappes, à l’institut Saint Ferdinand.

Le secondaire communal est également concerné avec l’ICES à Quaregnon.

Pour le fondamental, citons les écoles communales de Boussu et de Quiévrain, où les perturbations seront très importantes car dans ces établissements, plus d’une vingtaine d’enseignants iront à la manifestation. « Là, les enfants seront accueillis mais pas pour des cours. Ils seront sans doute répartis entre les instituteurs qui ne seront pas à la manif», précise le permanent Bernard de Timmerman. Saint-Joseph à Havré et l’école de Baudour font aussi partie de la liste. Même chose pour les athénées comme Marguerite Bervoets ou le lycée Plisnier.

Catherine Houdart, échevine de l'enseignement à Mons, précise que les actions prévues plus tard, notamment la grève nationale du 15 décembre, devrait être plus suivie.

> Au niveau des Tec à Mons-Borinage et Hauts-Pays, beaucoup de chauffeurs vont participer au mouvement. La CSC Mons-La Louvière parle d'une centaine de personnes en grèves qui partiront. Les sorties au matin et après midi seront réduites en peau de chagrin, prévient Eric Dehon de la CSC. Le mouvement va être suivi en masse par les dépôts de Mons, Casteau, Roisin et Eugies.

> Maisons de repos et de soins: service minimum garanti.

> Dans les administrations locales et régionales, certains personnes vont sortir aussi. Pour Mons, grosses mobilisations prévues au Forem ou encore au CPAS. Les bureaux de la CSC Mons-La Louvière seront fermés.

> L'hôpital d'Hornu assurera un service minimum équivalent à celui d'un dimanche. Les consultations et les services médico techniques comme les laboratoires seront suspendus. Services maintenus: Urgence, radiothérapie, dialyse, oncologie-chimiothérapie.

> HYGEA. A priori, les collectes seront maintenues. En ce qui concerne les parcs à conteneurs; impossible encore de se prononcer.

Les commentaires sont fermés.